Changer le mot de passe

Résultats de recherche
3 juin 2021

Télétravail : Que se passe-t-il à partir du 9 juin ?

Le Président de la République, Emmanuel Macron, l’a annoncé « le télétravail sera assoupli à partir du 9 juin » mais concrètement, ça veut dire quoi ? 

Lors de l’annonce des étapes de déconfinement, l’Élysée a annoncé que le télétravail serait assoupli à compter du 9 juin, sans pour autant rentrer plus dans les détails. L’exécutif n’a pas encore donné les détails de cette mesure, mais fait marcher son plan d’action sur la progressivité. 

La ministre du travail, Elizabeth Borne, avait annoncé le 27 avril dernier que le retour en présentiel sur les lieux de travail se ferait étapes par étapes, comme pour la réouverture des restaurants et des bars. Les entreprises auront alors carte blanche pour établir, en accord avec les partenaires sociaux, la nouvelle jauge de jours de présence autorisés. 

D’ici au 9 juin, la règle du télétravail à 100% reste en vigueur, dès qu’il est possible de l’appliquer, avec une dérogation d’un jour par semaine au bureau pour les salariés qui en ressentent le besoin. Ceux qui ne peuvent pas télétravailler car ont besoin d’équipements spécifiques peuvent se rendre au travail ponctuellement. Ceux qui exercent des métiers ne pouvant pas se faire à distance sont dispensés de télétravail. 

Pour rappel, une attestation de l’employeur est nécessaire pour les trajets entre le domicile et le lieu de travail.

Le télétravail et les entreprises 

Pour les entreprises, l’assouplissement du télétravail relève d’une question de sécurité sanitaire et d’organisation. D’après une étude du ministère du travail, en avril 43% des actifs télétravaillaient, soit 78% de ceux qui ont un emploi éligible au télétravail. Cependant, 17% des salariés affirment que leur employeur ne les autorise pas à télétravailler, alors qu’ils estiment pouvoir exercer leur travail à distance. 

Ce dernier chiffre montre encore, après plus d’un an, la réticence de certains employeurs quant à cette nouvelle méthode de travail. Cependant le ministère du travail « continue d’encourager les salariés qui le peuvent à télétravailler au maximum. Le télétravail reste la règle des cinq jours sur cinq pour toutes les activités qui le permettent »

Toujours concernant le télétravail, les employeurs peuvent, en attendant que les salariés puissent revenir au bureau, mettre à disposition différents contacts d’espaces de travail partagés, de coworking, près des bureaux ou de leur lieu de résidence. 

Cette mise à disposition a pour but de montrer aux salariés que l’employeur pense à leur bien-être et leur environnement de travail, en les poussant à sortir, voir du monde, et travailler dans un endroit bien équipé. 

Catégorie : actualité
Partager

Laisser un message

Votre adresse email ne sera pas publiée